Curieux instrumentarium

Saison 2019-2020

Curieux instrumentarium

Le grand théâtre des instruments baroques

Cette saison, Le Moment Baroque convie son public au grand théâtre des instruments et présentera au cours de ses concerts pas moins de 19 instruments différents: cornet à bouquin, viola d’amore, cornemuse, viola da gamba, flauto d’amore, cor des Alpes, oboe d’amore, luth, violone, dulciane, théorbe, flauto dolce, clavecin, orgue, violon, violoncelle, contrebasse, cor et vielle à roue.

Une mise en lumière de la richesse de l’instrumentarium baroque

Les XVIIème et XVIIIème siècles voient en effet se développer une musique instrumentale autonome, détachée de la musique vocale qui a gouverné depuis les origines aux destinées de la musique. La virtuosité des interprètes se dispute à la créativité des compositeurs pour animer de mille couleurs les sonates et concerti naissants. Cet art de la couleur implique des recherches sur les instruments eux-mêmes et nombre de nouveaux instruments apparaissent alors : la viole d’amour, les oboe d’amore et oboe da caccia, mais aussi le cor de basset ou bien encore le violoncelle piccolo. Tous sont apparus au cours de ces deux siècles de bouillonnement musical qui font naître à la fois l’opéra et la sonate instrumentale, les symphonies et les grandes œuvres chorales, le quatuor à cordes et la mélodie vocale avec accompagnement de basse. Le Moment Baroque propose donc de découvrir une partie de cet instrumentarium fabuleux en parcourant l’époque baroque de ses débuts jusqu’à ses derniers feux pré-classiques.

Une programmation variée et rare

Suonare e toccare

Le premier programme, autour du cornet à bouquin, montrera comment les musiciens d’Italie du Nord inventent au début du XVIIème siècle un nouveau répertoire instrumental qui développe à la fois l’expressivité et la virtuosité et consacre peu à peu le violon comme l’instrument soliste par excellence. La viole de gambe, le luth, le clavecin et le violoncelle dialogueront avec ces deux instruments pour faire découvrir au public des œuvres injustement méconnues de Giovanni Battista Buonamente, Giovanni Battista Fontana ou encore d’Antonio Bertali.

Instrumentarium Amorosum

Au cœur du XVIIIème siècle, ce programme nous permettra de  goûter à la douceur et à la suavité des instruments d’amour – hautbois, viole et flûte d’amour – au travers d’œuvres de Christoph Graupner – le premier compositeur à utiliser le hautbois d’amour – , Georg Philipp Telemann et Antonio Vivaldi. Ici encore les instruments seront mis en avant individuellement dans des concertos solistes mais sonneront également ensemble dans une Ouverture et deux triples-concertos.

Symphonia Eclectica

Enfin, le dernier programme sera consacré à la musique de Leopold Mozart, père du célèbre Wolfgang, avec un programme familial et plein de surprises avec notamment la célèbre Symphonie des Jouets qui fera entendre des instruments insolites : crécelles, appeaux, tambourin… au milieu de l’orchestre classique. Mais d’autres curiosités sont au programme avec notamment la Sinfonia Pastorella qui fait résonner le cor des Alpes, ou encore la musique descriptive et truculente des Scènes d’un mariage paysan (Bauernhochzeit) qui mettra en avant le son de la cornemuse.

Avec le soutien de :