Cantates Bach et Telemann

« Bach et Telemann en dialogue »

Cantates pour contre-ténor


Georg Philipp Telemann (1668-1733)
Cantate pour alto « Ach Seele, hungre, dürste »,
Fortsetzung des Harmonischen Gottesdienstes, 1731
Air – Récitatif – Air

Johann Sebastian Bach (1656-1728)
Suite pour Orchestre n°1 en do majeur BWV 1066

Johann Sebastian Bach
Cantate BWV 54 « Widerstehe doch der Sünde », 1711
Air – Récitatif – Air

Johann Sebastian Bach
Cantate BWV 169 « Gott soll allein mein Herze haben », 1726
Sinfonia – Arioso – Air – Récitatif – Air – Récitatif – Choral


Vendredi 27 avril 2018 à 20h, Porrentruy
Samedi 28 avril 2018 à 20h, Collégiale de Neuchâtel
Dimanche 29 avril 2018 à 17h, Abbatiale de Romainmôtier


Leandro Marziotte, contre-ténor

Jonathan Nubel, Konzertmeister

Le Moment Baroque


En cette année du Jubilé de la réforme luthérienne, le Moment Baroque propose un programme autour de cantates de J.S. Bach et G.Ph. Telemann destinées à la voix d’alto. Les deux cantates BWV 54 et 169 illustrent deux moments de la carrière de Bach comme musicien d’église. La cantate de Georg Philipp Telemann, illustre quant à elle un autre aspect de la musique sacrée de son temps, Il s’agit en effet originellement d’une cantate non pas destinée à l’église, mais plutôt à la piété domestique. En contrepoint à ces oeuvres vocales, on entendra la première des suites pour orchestre que Bach a composées pour le divertissement de la cour princière de Köthen.


Une production du Moment Baroque

Posted in